Requêtes paramétrables

From Gestinux Wiki
Jump to: navigation, search

Présentation

Gestinux vous permet d'exécuter sur sa base de données des requêtes de mise à jour de données en langage SQL, sans avoir besoin d'un client SQL ni de connaître le langage.

Elles peuvent être très utile pour des besoins spécifiques, pour corriger une erreur, ou pour compléter une importation de données.

Vous pourrez exécuter une requête fournie en même temps que Gestinux, ou qui vous aura été transmise dans un fichier ou par courriel, ou encore que vous aurez vous-même construite.

Il est possible de lancer plusieurs requêtes dans une transaction que vous validez ou non à la fin (avec COMMIT ou ROLLBACK).

Lancement

Depuis le menu : Paramètres, Import/Export de données, sélectionnez l'onglet SQL.


Par sécurité, seuls les administrateurs de la base de donnée peuvent lancer des requêtes paramétrables. Si vous avez plusieurs utilisateurs, il est donc préférable de ne pas les déclarer tous comme administrateurs.

Queries-fr-1.png

Choisissez l'un des 4 modes pour définir la requête.

Si vous l'avez reçue par courriel ou téléchargée sous forme de fichier, c'est le 1er cas.

Si elle est fournie avec le logiciel, ou si vous l'avez importée précédemment, vous pourrez la trouver et la sélectionner dans la base de données.

Il reste possible de la taper manuellement, de la coller depuis le presse-papier, ou de modifier une requête définie par un des moyens ci-dessus, en choisissant la saisie manuelle.

Enfin, si vous voulez restaurer une sauvegarde réalisée avec l'onglet Export, la dernière option peut vous aider.

Validation de la requête

Dans Gestinux, des transactions sont démarrées automatiquement avant chaque requête. Si elle ne contient que des mises à jour de données, une transaction doit être validée afin d'être effectivement prises en compte.

Une case à cocher permet de valider ou non la requête à la fin (instructions COMMIT ou ROLLBACK).

Il faut savoir que les instructions de définition de structure (création ou suppression de table ou de champs, par exemple) sont exécutées immédiatement et définitivement, même s'il n'y a pas de validation.

Gestinux demande donc confirmation si la case pour valider est décochée et que la requête contient des modifications de structure.